Cygnes

Le Cygne est un symbole de lumière dans beaucoup de cultures du monde. Dans le Shamanism, il est associé à l’amour, à l’inspiration, à l’intuition, à la grâce et à la beauté. Étant un oiseau aquatique, il représente également les émotions et la spiritualité.

Cliquer sur une vignette pour l’agrandir et ensuite, naviguer.

Budapest

La première chose qui impressionne à Budapest, c’est la quantité incroyable de très beaux palais. Il y en a partout et ils sont tout simplement magnifiques. Le style renaissance, importé par Béatrice de Naples épouse du Roi Matthias Corvinus en 1476, imprègne largement l’ambiance de la ville. Au gré de la promenade, on peut découvrir pratiquement tous les courants. C’est un cours d’histoire de l’architecture en grandeur nature. Ce qui rend l’effet incroyable, c’est l’espace qui permet d’admirer ces chefs-d’œuvre avec tout le recul nécessaire et confère à la ville son cachet unique et resplendissant. Alors qu’à Florence les palais sont confinés par des rues étroites (par exemple: Rucellai, Strozzi, Medici-Riccardi), ici ils bénéficient de parcs, avenues ou places spacieuses.
Le parlement compte certainement parmi les plus beaux du monde. Son style gothique, coiffé d’une coupole digne de Brunelleschi, son l’emplacement au bord du Danube et vis-à-vis d’autres palais somptueux en font une pièce unique à couper le souffle.
De l’autre côté du Danube, le château Buda et la Galerie Nationale, sont des incontournables. Situés sur une petite colline, ils offrent une vue panoramique sur le Danube et ses ponts fameux.
La promenade continue. Je découvre encore plus de palais magnifiques. Il est impossible de les mentionner tellement ils sont nombreux. Certains sont très bien restaurés, soit dans le style d’origine, soit avec un mélange de style contemporain, souvent très réussi.
La place de la liberté (Szabadság tér) offre également un choix de pièces uniques. Parmi celles-ci, l’ancienne bourse en style « art nouveau » et la Banque Nationale Hongroise de style éclectique, que l’on retrouve dans bien d’autres bâtiments.
Enfin, la gare Nyugati (dont je n’ai pas de photo, parce que à ce moment de la promenade mes doigts étaient déjà gelés) est un monument en soi, elle mérite à elle seule le voyage.

Après une longue promenade on peut se rendre au Gozsdu Udvar. Ce passage traverse plusieurs cours intérieures et est une suite de restaurants, cafés, terrasses, et diverses échoppes qui invitent au doux farniente. Preuve que les Budapestois sont de bons vivants !

En une seule journée, ça fait beaucoup de belles découvertes. Malgré une météo nuageuse et froide, la visite a été belle. Pour les photos, ce sera plutôt l’effet brume que carte postale, mais on fonds du cœur une sensation forte et inoubliable.